Vins d'Alsace
présente

Des actes pour le Terroir Alsacien

avec l'Association Alsace Crus et Terroir

Justine Journaliste Le 22 juin 2016
Justine - Journaliste

La naissance de l’association “Alsace Crus et Terroir” (ACT), en juin 2015, résulte de la volonté d’une petite vingtaine de domaines et maisons alsaciennes de se réunir autour de valeurs communes et de contribuer au renforcement de l’image des plus beaux terroirs d’Alsace.

La seconde édition du salon Millésimes Alsace à Colmar un an auparavant fut en quelque sorte l’étincelle de ce rassemblement, ainsi qu’une volonté de reconnaissance du vin d’Alsace à sa juste valeur (surtout face à son concurrent de Bourgogne).

Si les vins d’Alsace bénéficient d’une excellente réputation auprès des professionnels et des grands amateurs, davantage même à l’étranger qu’en métropole, une partie des consommateurs conservent des préjugés hérités des années cinquante. 

« Combien de personnes, quand elles vont au restaurant, commandent un petit vin d’Alsace parce qu’elles ne veulent pas payer trop cher la bouteille ! » déplore Olivier Humbrecht.

creationsetoile
©Créations Etoile

Exsangue au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le vignoble alsacien a dû se reconstruire au prix d’efforts considérables pour atteindre aujourd’hui un niveau de qualité qui place ses grands vins blancs au sommet de la hiérarchie mondiale. L’extraordinaire développement de la viticulture bio et biodynamique dans la région qui en est le berceau place l’Alsace à l’avant-garde. 

Pour des raisons tant culturelles que d’organisation du marché, l’excellence atteinte est encore insuffisamment perçue et ne s’est pas traduite en termes de valorisation économique en particulier de l’appellation Alsace Grands Crus. Face à ce constat, les vignerons d’Alsace Crus et Terroirs souhaitent apporter leur pierre à l’édifice de la Maison Alsace en œuvrant à son rayonnement international.

Pour ce faire, il convient d’avancer grouper, de s’engager pleinement au servir des valeurs que porte l’Alsace : la double culture, germanique et latine ; la tradition d’exigence et de rigueur combiné à l’audace et à la créativité ; le respect profondément ancré de la nature et du vivant. « Les membres actuels et ceux qui pourraient nous rejoindre d’ici quelques années doivent partager les mêmes exigences : la notoriété, la motivation et l’acceptation de faire quelque chose ensemble mais aussi un prix certains, pour ne pas brader le produit », souligne André Osterlag.

Fiers de cet héritage, “Alsace Crus et Terroirs” vise à combiner les notoriétés individuelles tout en respectant l’identité et la diversité de ses membres. L’ensemble du vignoble devrait profiter de cette synergie et des actions qui seront mise en œuvre.

Les principes fondateurs du mouvement ont été actés dans une charte qui évoque aussi bien la vigne, les sols, la cave que la vendange.

©DidierJean

L’association compte aujourd’hui 19 entreprises, des plus vénérables aux plus en vue, qui représentent un peu moins de 3% de la production (3 400 000 bouteilles) et 4% de la surface des vignes cultivées. Ces crus dont le tarif moyen est nettement supérieur à celui de l’ensemble du vignoble sont largement exportés. Proposer le luxe accessible de grands vins de terroir issus de l’un des plus beaux vignobles du monde, telle est l’ambition des fondateurs d’“Alsace Crus et Terroirs” !

Un reportage signé

Texte : Justine

Remerciements : l’Association Alsace Crus et Terroir