Vins d'Alsace
présente

Foire aux Vins de Guebwiller

Plus de 200 vins en un seul lieu

Temps de lecture: 5 min
Alicia Andres Chargée de développement touristique & d'animation numérique Guebwiller le 12 mai 2016
Alicia Andres - Chargée de développement touristique & d'animation numérique

Cette année, le soleil a brillé toute la journée, et habitants comme touristes en ont bien profité. Il faut dire que c’était l’occasion de découvrir plus de 200 vins (une vingtaine de viticulteurs de Wuenheim à Hattstatt) en un seul lieu, ça ne se loupe pas !

À Guebwiller, ce n’est pas vraiment les typiques colombages alsaciens que l’on vient voir, mais plutôt ses multiples styles architecturaux qui ont bercé son histoire : art roman, gothique, nouveau, industrie textile … Niveau diversité patrimoniale, la ville est bien placée ! Si on ajoute à cela le vignoble escarpé et atypique qui surplombe la cité, on trouve l’endroit parfait pour une Foire aux Vins digne de ce nom ! Cette dernière est une véritable institution pour la partie sud de la Route des Vins d’Alsace. Cela fait 67 ans que les viticulteurs de la région de Guebwiller se prêtent au jeu chaque Jeudi de l’Ascension, pour faire goûter une sélection de leurs crus aux amateurs de vin.

Photo par Justine

Et pour compléter ces vins alsaciens, cette année c’est Saint Emilion qui a investi la place avec son Wine Truck pêchu et ses rouges forts ou fruités. L’invité d’honneur est une tradition depuis 2009, l’année de la soixantième Foire aux Vins, où la Toscane fit partie de la fête.

Ludivine Dirler du Domaine Dirler-Cadé à Bergholtz/Guebwiller, dont le grand-oncle a fait partie des initiateurs de cette foire en 1949, nous en dit un peu plus sur cette Foire aux Vins :

« L’histoire de la Foire aux Vins a démarré il y a 67 ans par l’impulsion de Charles Cadé, président du syndicat viticole de Guebwiller. Mon grand-père, également viticulteur à Guebwiller (route de Colmar) participe comme son frère à la présentation des vins des crus de Guebwiller. Le lieu de la dégustation change au fil des années mais la foire perdure grâce à la volonté des vignerons, de la ville et de l’action de l’office de tourisme. Ma maman m'a dit que les premières éditions se déroulaient devant l’église Notre Dame, aux Dominicains, à la Cave Dimière … »

IMG-FAV2016-2
Ludivine DIRLER à droite et sa soeur Geneviève

Aujourd’hui et depuis 2009, c’est sur la place de l’Hôtel de Ville que se tient la fête.

Le domaine Dirler-Cadé, c’est la réunion des parcelles de vignes de deux familles depuis le millésime 2000, suite au mariage de Ludivine Cadé (Guebwiller) et Jean Dirler (Bergholtz) en 1998. « En réunissant les domaines de nos deux familles, nous exploitons 18 hectares de vignes en biodynamie depuis 1998, sur les 4 grands crus de Guebwiller et Bergholtz ». (ndlr : les 4 grands crus sont le Saering, le Spiegel, le Kessler et le Kitterlé, sur 42% de la surface exploitée)

Quelle est la particularité de vos vins ? « Notre situation géographique sur des terroirs de grès rose confèrent à nos vins une finesse et élégance incomparable. »

Lors des premières éditions de la Foire aux Vins, les viticulteurs vendaient leurs vins. Après plusieurs années d’arrêt, cette tradition a repris cette année, pour le plus grand plaisir des viticulteurs et des visiteurs qui pouvaient goûter ET repartir avec une (ou plusieurs !) bouteille(s). Vous avez joué le jeu ? « Bien sûr, nous avons proposé à la vente le Riesling 2014 Lieu-Dit Belzbrunnen et le Pinot Gris 2014 Lieu-Dit Bux. »

Mais ce qu’on aime dans le vin, c’est aussi ce qu’on peut manger pour l’accompagner non ? (moi oui en tous cas 😉 ). Quoi de plus logique que des démonstrations culinaires pour compléter les stands de dégustation ? Les visiteurs ont ainsi pu profiter des cooking shows du guebwillerois Frédéric Scheurer, ancien finaliste de l’émission télévisée Masterchef 4 : l’œuf cocotte revisité, la fontaine de chocolat et le risotto de pépinettes. Miam !

Un reportage signé

Auteur : Alicia

Photos : Justine & Alicia

Remerciements : Le Domaine Dirler-Cadé