Vins d'Alsace
présente

J’ai testé les Sentiers gastronomiques du Bischenberg

Faire rimer randonnée et gastronomie !

Lorene Di Michele Chargée de communication Bischoffsheim le 12 octobre 2016
Lorene Di Michele - Chargée de communication
Faire rimer randonnée et gastronomie !

J’ai testé la marche gourmande, vous savez cette activité mélangeant randonnée et gastronomie. J’étais bien entendu sceptique sur le volet « sportif » de l’activité, je n’avais pas tort : 7km en 5 heures… (tout de même) ! Mais là n’est pas la question, il ne s’agit pas de performance mais bien de gastronomie !

Ce 25 septembre était peut-être le dernier dimanche d’été où nous pouvions encore porter short et t-shirt. Nous étions 9 à nous retrouver pour passer un dimanche plutôt inhabituel. Après les questions du type « faut-il des chaussures de marche ? », « tu crois que je devrais emmener de l’eau ? » ou encore « peuvent-ils annuler en cas de pluie ? », nous nous sommes engagés dans le joli village de Bischoffsheim pour nous mettre en marche.

Nous sommes tous partis sans véritables idées fixes, excepté le projet de déguster des mets savoureux ! Arrivés à Bischoffsheim, nous passons à l’accueil récupérer notre carte « à ne perdre sous aucun prétexte ». Très enjoués à la vue du menu, nous passons récupérer notre adorable petit sac contenant notre verre de vin. Pour les dégustations cela va s’en dire.

7 km = 7 moments de convivialité. Les dispositions ne sont pas celles d’un restaurant étoilé, mais nous savourons chaque verre et chaque assiette que l’on nous propose. L’organisation est parfaite, on sent l’habitude derrière chaque mouvement. Nous sommes novices, mais eux certainement pas.

Nous prenons le temps de tout goûter du bretzel, au potage, puis au pâté en croute, en passant par la choucroute pour terminer sur une assiette de fromage (Munster miam !) et tarte aux quetsches. Un régal ! Chaque plat est associé à un vin blanc alsacien, parfaitement accordé, délicieusement choisi. Je ne connaissais pas les viticulteurs du côté de Rosheim et Bischoffsheim, c’est donc un moyen agréable de faire connaissance. Une première mise-en-bouche dirons-nous.

Nous restons en petit groupe pendant la marche, mais lors de chaque arrêt, nous nous retrouvons en face des viticulteurs ou des bénévoles. Tous sont souriants, nous sommes accueillis comme des princes. L’ambiance est bon enfant autour des petits, des jeunes, des seniors… je crois qu’il s’agit définitivement d’une activité intergénérationnelle ! Il n’y a plus de clivage, le temps semble s’arrêter au milieu des vignes avec cette vue inoubliable. On se dit que ça doit être ça la vie, la vraie.

Nous nous donnons rendez-vous l’année prochaine. Avis aux amateurs !

7 km = 7 moments de convivialité. Les dispositions ne sont pas celles d’un restaurant étoilé, mais nous savourons chaque verre et chaque assiette que l’on nous propose. L’organisation est parfaite, on sent l’habitude derrière chaque mouvement. Nous sommes novices, mais eux certainement pas. Nous prenons le temps de tout goûter du bretzel, au potage, puis au pâté en croute, en passant par la choucroute pour terminer sur une assiette de fromage (Munster miam !) et tarte aux quetsches. Un régal ! Chaque plat est associé à un vin blanc alsacien, parfaitement accordé, délicieusement choisi. Je ne connaissais pas les viticulteurs du côté de Rosheim et Bischoffsheim, c’est donc un moyen agréable de faire connaissance. Une première mise-en-bouche dirons-nous. Nous restons en petit groupe pendant la marche, mais lors de chaque arrêt, nous nous retrouvons en face des viticulteurs ou des bénévoles. Tous sont souriants, nous sommes accueillis comme des princes. L’ambiance est bon enfant autour des petits, des jeunes, des seniors… je crois qu’il s’agit définitivement d’une activité intergénérationnelle ! Il n’y a plus de clivage, le temps semble s’arrêter au milieu des vignes avec cette vue inoubliable. On se dit que ça doit être ça la vie, la vraie. Nous nous donnons rendez-vous l’année prochaine. Avis aux amateurs !

Programme complet

Apéritif

Bretzel

Crémant de la Cave de Turckheim (médaille or 2015)

Potage

Soupe de légumes

Sylvaner Vieilles Vignes 2014 de Kumpf & Meyer (Rosheim)

Entrée

Pâté en croûte de viande et de poisson, salade de carottes

Plat principal

Choucroute

Riesling 2014 de Isabelle & Jean-Claude Schmitt (Rosheim)

Fromage

Pinot gris 2014 de Maetz Ch. (Rosheim)

Dessert

Tarte de saisons

Un reportage signé

Lorène di Michele (texte et photos)