Vins d'Alsace
présente

Clos des Anges : Bienvenue au Paradis

Christian Tawil Cadre Commercial Le 29 novembre 2018
Christian Tawil - Cadre Commercial

Une phrase inscrite au fronton du domaine éveille votre curiosité dès votre arrivée au Domaine Fernand-Engel : « L’alliance du ciel et de la terre ».

A l’entrée du jardin, une magnifique statue d’ange vous tend les bras. Le Clos des Anges vous accueille de façon chaleureuse (même en hiver) …Tant à l’extérieur, lors des visites des vignes, qu’à l’intérieur, dans le salon de réception, au plafond en boiserie décoré de chérubins sous la lumière cristalline d’un lustre baroque.
L’ambiance cordiale vous prépare à la découverte d’un Clos qui, récent sur le plan du temps, prend place avec aisance au sein des Clos historiques d’Alsace.
Son terroir connait la notoriété dès le Moyen Âge avec les parcelles des coteaux de Rorschwihr appartenant à des monastères comme Ebersmünster, Moyenmoutier, et au Couvent Silo de Sélestat.

Les 3,80 hectares du Clos des Anges se situent en partie sur le lieu-dit Silberberg surplombant Rorschwihr et sur le Loeb du ban de Bergheim.
C’est l’histoire d’une renaissance puisqu’à l’origine les parcelles sont la propriété de plusieurs viticulteurs, la gestion du flux hydrique les traversant soulève moult difficultés (spécialement lors des orages). Aussi est acté en 1988, après de sévères négociations, le seul remembrement d’Alsace portant sur une surface de 14 hectares.

La famille Engel-Baril au complet devant l'entrée du Clos des Anges : Sandrine, Xavier, Bernard, Danielle au second rand ; Nicolas, Amélie, Mathilde au premier rang.

L’accès au Clos se fait par trois beaux portails en fer forgé, 2500 arbres servent de clôture naturelle au Clos, avec l’insertion parmi eux de nichoirs à oiseaux et de perchoirs à rapaces.
Des oiseaux comme la Huppe fasciée y élisent domicile, preuve de son bon gout en termes d’habitat, autant choisir un domicile écologique…

Le Domaine veille à préserver la biodiversité au coeur de ses vignes

Le premier millésime du Clos validé officiellement par les services de l’état dévoile ses charmes en 1998.

Monsieur Bourguignon géologue de renom réalise un « profil » sur une parcelle du Clos, il constate l’excellence du terroir et met en évidence la similitude entre la géologie du sol du Clos des Anges et celui de Château Pétrus
La terre à dominante marno-calcaire s’étend sur des argiles pures grises et vertes ainsi que des marnes bleues objet du profil effectué.
Ce type de sol présente l’énorme avantage de retenir l’eau et de la restituer à la vigne lors de ses besoins de manière régulière, notamment en période de sécheresse.

Le mésoclimat du site est influencé par un vent doux du Sud, le foen soufflant sur le Clos, lui assurant une protection naturelle et un état sanitaire parfait des raisins à une altitude s’étageant entre 320 et 350 mètres.
De plus, le soleil levant baigne le Clos de ses rayons jusqu’ au soleil couchant, amenant une maturité exceptionnelle aux raisins, jointe à une belle acidité.
Trois cépages nobles se répartissent en surface comme suit, avec une densité de plantation de 5000 pieds / hectare et un rendement volontairement faible de 35 à 55 hectolitres / hectare selon les parcelles (exception faite de 2 millésimes généreux : 2016 et 2018).

  • Riesling 0,95 hectare
  • Pinot Gris 1,75 hectare
  • Gewurztraminer 1,09 hectare sur le Silberberg
Sandrine et Xavier Baril

« Le bonheur est un ange au visage grave. » Amedeo Modigliani

A la dégustation, un ange passe… Les vins du Clos se distinguent par une surmaturité fine, élégante et bien dosée, exempte de toute lourdeur.
Surmaturité et belle acidité toute en finesse composent un couple parfait.
Je m’imagine gouter les trois vins du Clos en écoutant le canon en ré majeur de Johann Pachelbel composé en 1677, œuvre fleuron du baroque allemand, toujours autant joué dans le monde plus de 330 ans après sa création…

Le Riesling du Clos est le seul de la gamme des Rieslings du Domaine Fernand Engel, de type moelleux.
Le Clos symbolise le premier vin vinifié en bio depuis 1998, c’est un éclaireur, un ouvreur de voie, présidant à la conversion totale des 65 hectares en agriculture biologique en 2001 (Logo AB), puis depuis 2012 avec le nouveau cahier des charges appliqué aux vins biologiques (logo avec feuilles).
A ce jour, le Domaine Fernand Engel est le plus grand domaine familial bio d’Alsace.

Bernard Engel qui a pris la suite de Fernand Engel

A ce jour, le Domaine Fernand Engel est le plus grand domaine familial bio d’Alsace.

Venons-en à la vinification, Xavier Baril et son équipe la souhaitent la plus naturelle possible, avec le minimum d’intervention pour élaborer des vins bien construits, épargnés des maladies inhérentes à la vigne et aux déviations possibles grâce aux soins constants apportés au traitement de la vigne.
La technologie choisie aide à atteindre cet objectif, le nouveau pressoir comprend un système de refroidissement du raisin par circulation d’eau froide qui limite le développement de bactéries nuisibles, « raisin sain égale vin sain ».

Afin d’éliminer les sulfites lors de la phase pré-fermentaire, une « Bio protection » (emploi, sur jus, de levures de première génération sélectionnées en démarche Bio) est effectuée depuis le millésime 2012.
La fermentation complète dure de 3 à 5 semaines pour des raisons de maitrise technique de ce stade délicat et primordial, pour la qualité gustative des vins.

« Les fleurs du printemps sont les rêves de l’hiver racontés, le matin à la table des anges » Khalil Gibran

Comment se positionne le Clos par rapport aux Grands Crus ?

Les 3 Clos des Anges incarnent les premiers vins de valorisation Premium de l’offre totale des vins du domaine.
Ce sont des vins originaux par leur typologie de gout, c’est aussi un vin Monopole à forte personnalité s’intercalant entre les vins de cépages du quotidien et les grands crus. Selon les aléas climatiques, 8000 bouteilles du Clos des Anges par cépage arrivent sur le marché. Nous pouvons les situer au niveau d’un Grand Cru d’excellente vinification.

L’amateur est sensible à la dénomination du Clos des Anges.
Son imaginaire s’enflamme et se souvient qu’au Moyen Âge, les anges interviennent dans les dangers, les guerres, les croisades… Les anges sont mentionnés sous diverses formes dans des écrits akkadiens, ougaritiques, et surtout bibliques.
Certains clients s’abonnent au Clos des Anges sans interruption depuis leur première dégustation.
Xavier et Sandrine Baril désirent que les Vins du Clos soient « accessibles ». En termes de prix pour partager avec ses clients et amis tous les vins de sa carte.
Khalil Gibran sait parler des anges… « Les fleurs du printemps sont les rêves de l’hiver racontés, le matin à la table des anges »
Et si vous invitiez les vins du Clos Des Anges à votre table ?

Johann Pachelbel – Canon en Ré majeur sur une basse obstinée

Attention: monument de la musique classique! Voici une des œuvres les plus populaires de l’histoire de la musique, encore écoutée partout dans le monde plus de 330 ans après sa composition (en 1677): le Canon de Pachelbel.
Pachelbel (1653-1706) est un des grands noms de la période baroque allemande. Il écrit cette œuvre alors qu’il n’a que 24 ans. Il est aussi connu pour avoir été un grand ami de la famille Bach, avec laquelle les influences musicales réciproques ont certainement été importantes. Il était le parrain d’une des sœurs de Johann Sébastian Bach et le professeur d’un de ses frères (mais pas du génie allemand lui-même).
La force de ce morceau réside sans doute en partie dans sa simplicité.