Vins d'Alsace
présente

Les racines du vignoble : la famille Camille Braun

épisode 3

Christian Tawil Cadre Commercial Le 9 mai 2018
Christian Tawil - Cadre Commercial

Bfmtv direct / 1583 ….

Henri III crée à Paris le 13 mars les confréries des  flagellants    noirs et bleus   qui défilent  le 25 du même mois sous les moqueries de la foule ….Le roi  rejoint la ligue  et interdit à nouveau le culte protestant …Les guerres de religion représentent le  quotidien des français ….Henri de Navarre bat les armées d’ Henri III  à Coutras avant  quelques années plus tard de faire alliance  et de participer  avec lui au siège de Paris …..

 «  Bon sang ne peut  mentir  »….

D’origine alémanique, la  famille  Braun jette son dévolu  en 1583  sur ce  beau village d’Orschwihr  entouré d’un côté par la colline du Bollenberg  et  du grand cru Pfingstberg  de l’ autre ….. Avec  de tels  voisins,  bon sang ne peut mentir …..Tout prédispose à faire de  grands vins ….

La culture de la vigne représente leur première activité économique à laquelle   se rajoute  la polyculture. Le village  devient  le fief emblématique de la famille  symbolisée par leur  blason en vitrail aux initiales  BB …..

A l’époque,  faire une œnothèque ne  figurait pas dans les réflexes automatiques  comme aujourd’hui …. Aussi  le Gewurztraminer  1973 représente le vin le plus ancien  suivi  d’un Muscat 1978  parfaitement  dégustable  en 2018 …. Une cinquantaine de bouteilles de grands crus  et de certaines cuvées  se mettent de côté  chaque année pour défier le temps …..

Une ancienne étiquette  du domaine  s’orne de la Chapelle du Bollenberg  ainsi qu’au second plan du clocher de l’église  d’Orschwihr,  une étiquette presque mystique ….

Christophe et Chantal  Braun  dirigent le domaine  converti en biodynamie  en 2005   et expriment leurs talents  à travers des cuvées  d’assemblages  comme «  la composition   » , des  grands crus comme le Kaefferkopf  et le Pfingstberg  ainsi que de beaux  lieux  dits  et crémants haut de gamme …

Rosé de pinot meunier …

Témoignages des cépages du passé… Le pinot meunier  s’épanouissait  sur  la colline du  Buchrod  et  se vendait  comme vin rosé, compagnon de vos étés …..Un  hybride comme le Goldriesling  provenant de Suisse  sert de cépage à des vins précoces  de consommation  interne  et croit  sur la colline de  L’Effenberg.

Viticulteur et pépiniériste, Camille Braun  exerçait aussi  à façon  aux pépinières du Chanoine  de la ville de Colmar en greffant  les cépages sur des portes greffe d’ après le phylloxera  ….Mais revenons à Orschwihr, la colline du Bollenberg  bénéficie d’une belle exposition sur les  4 côtés  avec une dominante de sol argilo calcaire  avec comme pendant  les sols marno gréseux du Pfingstberg …

La cuvée Buchrod  aiguise ma curiosité ….Ce grand vin de  complantation se compose  de   7 cépages  et se récolte  sur des parcelles en contrebas du grand cru Pfingstberg …..Je ne le connaissais pas et il commence à faire soif ….. Ma « culture  »  des vins d’Alsace  s’enrichit  de la connaissance de ce vin  que j’ai le projet de gouter sous peu …

Le Bouddha  veille ….

 Plus tard,  La  reprise du domaine familial par leurs enfants correspond à leur souhait de transmission d’une génération à la suivante ….. Le magnifique chai à la Bordelaise sur lequel veille  un Bouddha de bronze  témoigne de leur dynamisme …

La spiritualité de Bouddha  se retrouvera  sans doute dans les  vins  qui  vieillissent   à ses pieds en foudres de 228 litres …….

Les vins du Domaine  Camille  Braun sont en plus  de leur  excellence  certainement  spirituels …….