Vins d'Alsace
présente

Les racines du vignoble : la famille Léon Beyer

épisode 5

Christian Tawil Cadre Commercial Le 24 mai 2018
Christian Tawil - Cadre Commercial

« Le temps est le père des miracles »
Joseph de Maistre (les pensées diverses 1821)

N’est–ce pas un miracle qu’un jour un homme, en l’occurrence Martin Beyer, se soit arrêté en 1580 pour s’établir définitivement en un lieu : Eguisheim… et que sa descendance  y réside  toujours 438 ans plus tard ?

…. Pouvait-il se douter que son nom, qui aurait pu être emporté par les tumultes de l’histoire, donne naissance à 15 générations de vignerons ?

Poule au pot au Riesling ….

Henri  III règne sur une France déchirée par les  guerres de religions avant de s’allier à son ennemi Henri  De Navarre  et d’être assassiné par  un ligueur  Jacques – Clément  en 1589 …

Henri IIII rentre dans la légende de  l’histoire de France avec son souhait pour tous les français  de  « la  poule  au pot  le  dimanche», sans doute accompagnée d’un  Riesling d’une parcelle déjà connue pour sa qualité …

Gewurztraminer 1934  ou  Riesling 1943 ? 

Entre-temps en 1867, le domaine prend le statut de société et fait perdurer les vins Léon Beyer sous le nom connu aujourd’hui …

Ecoutons  Marc Beyer nous narrer  la suite de l’histoire viticole de sa famille ….

L’œnothèque du domaine recèle quelques trésors goûtés en de rares et précieuses occasions dont un Riesling 1943 et un Gewurztraminer 1934 …

Avant-guerre, le Président Albert Lebrun, en visite officielle à Colmar, goûte ce Gewurztraminer 1934 lors du banquet officiel.

 Par la suite, Léon Beyer propose aux familles  Hugel et Trimbach d’inviter les représentants de la presse vinique des grands pays européens à une dégustation historique autour d’un déjeuner gastronomique à L’Auberge de  L’Ill .Ces trois amis présentent moult grands vins de collection dont ce Gewurztraminer 1934  qui se porte comme un charme et reste parfaitement dégustable… Et dégusté …

En cépage  exotique, le Chardonnay a  lieu de cité  avec de nombreuses parcelles  existantes dans les années 1950, ce avant  les réglementations officielles déterminant  encépagements  et cahiers des charges …

Des  vins  secs de gastronomie…

A cette époque, le vignoble produit des vins  secs de gastronomie, comme l’atteste les mesures en sucres résiduels des vins de 1966  soumis à l’agrément de la Confrérie de Saint–Etienne …. Peu d’ entre  d’eux  dépassent  3 à 5 grammes de sucre  par bouteille avant  la tendance  du vignoble au sucre résiduel  amenée par la pratique des Vendanges Tardives et Sélections de Grains Nobles à l’ orée des années 1980  et étendu  sur  les vins  dits  secs …

Marc Beyer  se veut  le garant de la production de grands vins  secs de gastronomie  (hors VT et SGN  bien sûr …) et poursuit avec assiduité cette philosophie du vin, marque de fabrique des vins Beyer dans le respect de vins  fidèles à leurs terroirs , élégants et de très longue  garde …

Globes – trotters  diplômés ….

 Son grand père  puis son père parcourent  le monde et nouent  des relations privilégiées avec les  plus  grands chefs étoilés  d’Europe et du monde  au tables  desquelles les  vins  Beyer figurent  en bonne place  

…Lors d’une vente aux enchères, des vins Léon Beyer listés sur une page entière de la succession  Maurice Chevalier se vendent  à des amateurs désireux    d’acquérir  des  flacons ayant une histoire… Cela prouve aussi que Maurice Chevalier a  bon goût  dans la composition de sa cave ….

Maire de 1945 à 1996 …

De 1580 à nos jours, les Beyer participent aussi à la vie de la cité d’Eguisheim, le plus beau village du monde selon eux ….

Léon Xavier est élu maire en 1945, Léon–Joseph le suit de 1959  à 1996….  Les vins d’Alsace sont associés à toutes les cérémonies officielles et internationales et font des personnalités qui les ont goûtés des ambassadeurs d’Alsace …

Bartholdi  nous voilà …

Plus près de nous, en 1988, Marc Beyer s’engage auprès de la ville de Colmar et de la région Alsace à organiser les activités festives et gastronomiques du centenaire de la Statue de la Liberté. Il embarque avec lui les 28 chefs étoilés d’Alsace pour mette New-York au pas de la gastronomie alsacienne avec, en clôture, un superbe banquet au sommet du World Trade Center, aujourd’hui malheureusement disparu…

Goûter et  regôuter  les Ecaillers …

Aujourd’hui  fort de cet héritage et  conscient de la réputation attachée aux vins du  domaine, la  quatorzième génération avec Yann Beyer  prend le relais, après une longue intégration aux divers postes du domaine, la quinzième génération se familiarise aussi et déjà  avec le monde du vin …

Les cuvées Les Ecaillers et  Comtes d’ Eguisheim  issues des grands crus  Eichberg  et  Pfersigberg continueront longtemps  à nous   accompagner et  charmer  au cours de nos évènements familiaux …..

Un Miracle de plus …